K.C TOUL

09 juin 1998

Flash INFO

 

signbot

 

                                                            Le club compte actuellement 13 élèves      

 

 

 salutdebout

 

 

53571

 

 

 

Affiche Karaté KC TOUL-page-001

 

 ***

 

Flyers KC TOUL-page-001

 

 

 ***

 

 

innovation-club

AFFICHE NUNCHAKU-page0001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 ***

Paroles de Prof' 

Une période de 28 années d'expérience à enseigner

 

Ne rien attendre… 

Quelle joie d’être professeur de Karaté et qu’elle fierté de voir un de ses élèves évoluer et s’investir dans sa pratique. Pourtant la vie au dojo n’est pas toujours facile pour un prof. Tout au début, je me retrouvais souvent seul dans le dojo sans aucun élève, avec l’espoir qu’une personne intéressée vienne au cours.  Ce n’était pas très grave, je m’entraînais seul, j’en avais besoin

Petit à petit,  mois après mois, quelques élèves ont commencés à venir régulièrement au cours, s’entraînant parfois de manière acharnée. Une autre déception quant après un an certains ne sont pas revenus. Tant d’énergie donnée, tant de travail, d’espoir pour les faire évoluer anéanti…

Mais, non, il ne faut pas venir au dojo comme on entre dans un supermarché avec l’idée d’acheter, de consommer puis de jeter. Ceux qui veulent vraiment s’impliquer dans la pratique doivent être réguliers. C’est évidement très utopique surtout à notre époque.  Après quelques temps de pratique, on peut parfois reconnaître un élève qui veut vraiment s’engager dans la discipline des arts martiaux et en tant que prof sa réchauffe le cœur.

Une petite remise en question s’imposait donc dans ma façon de voir les choses mais je n’en étais pas conscient. La transformation s’est faite au fur et à mesure de l’entraînement. J’ai doucement  appris à être au dojo, à donner cours normalement, qu’elle que soit les personnes présentes. Que les élèves soient deux, dix ou cent je donne cours avec la même concentration et détermination, sans rien attendre de plus. L’évolution de leur pratique se fera d’elle-même avec la régularité de leur entraînement.

Dans le Karaté ce qui importe le plus c’est d’être concentré ici et maintenant sur ce qu’il y a à accomplir et ce à chaque entraînement. Le reste n’a pas d’importance, tout est concentré dans le dojo.

Responsabilité de laisser partir l’élève

Ne pas être trop attaché mais en restant conscient de la responsabilité pour un prof de les accompagner sur leur chemin sans prendre trop de place et sans les amener ailleurs que sur leur propre voie. Car c’est bien  là l’objectif ! Le prof est là pour ajouter des marches à l’escalier devant l’élève afin qu’il puisse avancer. L’une de ces marches est la technique martiale.

Mais le sensei est aussi sur son propre escalier, à progresser, et même s’il transmet des marches à ses élèves, il ne perd pas les siennes et continue à avancer aussi. Malgré cela, un jour le prof n’aura plus de marche à donner, ainsi ses élèves devront trouver quelqu’un qui en possède d’autres ou simplement créer les siennes. Ce jour là,  il laissera son élève partir sans essayer de le retenir ou d’en être fâché, il se retournera et reprendra l’entraînement sans rien attendre de plus.

Continuer d’évoluer  grâce à ses élèves

Il est clair que je n’aurais jamais pu évoluer si je n’avais pas été enseignant d’arts martiaux. J’ai et j’apprends grâce aux questions et problèmes que me posent mes élèves, toujours très différents suivant les personnes présentes. Parfois, le problème n’est pas énoncé oralement et m’oblige à entraîner mon ressenti pour savoir où le bât blesse.  J’ai aussi pu tester mes techniques sur tous types de personne qui viennent au dojo (sur des enfants, des jeunes, des forts, des lourds…) ainsi que dans différents types de situation (initiation, démonstration…). Après quelques années, j’ai du pratiquer avec un millier de personne si ce n’est plus.

Au final, même si les élèves défilent, le prof continue a évoluer dans sa pratique.  Au final, ne rien attendre, continuer l’entraînement, garder l’esprit ouvert quoi qu’il arrive, c’est ce que le professeur peut attendre de mieux de ses élèves lorsqu’ils reçoivent un enseignement. Et c’est exactement cette leçon là que l’enseignant doit mettre à rude épreuve dans son parcours !

 

Sensei Philippe JOUVENEL

 Professeur CN 3ème dan

 

 ***

 

pub club

 ***

 

A l'attention des compétiteurs du club :

Cliquer ci-dessous pour vous informer du parcours des championnats et coupes

Systeme_de_qualification_des_Championnats_CK

Systeme_de_qualification_des_Coupes_CK

***

Paroles d'expert :

  

 

IMG_4836_xs

Question : C'est quoi le cri dans le karaté ? (Virginie 23 ans)

Le kiai est un cri  servant à réunir l’énergie de l’esprit et celle du corps lors de l’entraînement ou en  combat.
Le kiai est composé des kanjis "ki" qui désigne l’énergie interne, l’âme, l’esprit ou la volonté et "ai" qui signifie réunir.
C’est la concentration de toute l’énergie du pratiquant dans un seul mouvement.
Lorsque corps, esprit, respiration et voix s’élèvent simultanément au plus haut seuil de concentration, à ce moment l’organisme tout entier ne forme plus qu’un.
Le kiai est un cri particulier : l’air est bloqué au niveau de la gorge ou de la glotte par la contraction des muscles. Anatomiquement, ce mouvement, s’il est bien contrôlé, peut provoquer la contraction simultanée de la plupart des muscles du torse et de l’abdomen, ce qui peut amortir les coups reçus par le pratiquant.

Comme on l’entend souvent chez un grand nombre de débutants, le kiai est prononcé « kiaï »… Mais il n’y a pas vraiment de mot précis pour le dire.
En compétition, lors du kumite par exemple, il est obligatoire de le porter en même temps que l’attaque pour gagner le point. Idem lors d’une compétition en kata, le kiai doit être prononcé au(x) temps précis repris dans chaque kata.

La maîtrise du kiaï, le "kiaijutsu", demande une bonne connaissance et un bon contrôle de l’appareil respiratoire et des muscles de l’abdomen. Le kiaijutsu développe donc la force, la durée et la maîtrise de la respiration. Le concept, japonais, vient cependant de Chine, où les moines Shaolin utilisent un cri similaire pour l’exercice du Qi Gong.

Lorsqu’on lit "ki ai" dans un autre sens, on retrouve le mot "ai ki", comme dans "aikido". Il s’agit d’un autre art martial japonais, souvent traduit par "Voie de l’harmonie".

 

0

Question :

J'ai 56 ans et je viens juste de prendre ma retraite. Je suis en pleine santé et je voudrais prendre des cours de karaté. Est-ce possible à mon âge ? (Jean-Paul - 56 ans)

Réponse :

Bien sûr que oui. Vous pouvez faire du karaté aussi longtemps que vous le désirez, peut importe votre âge.Tous les bons instructeurs de karaté prennent l'âge en considération lorsqu’ils enseignent et ils n'exigeront pas de vous de faire des exercices de grand écart, de coup de pied au plafond et autres mouvements comme le ferait un jeune de 18 ans.

 


1286123860_small

 

Question :

Dans le karaté, on combat contre un adversaire ? (Stéphanie - 19 ans ) 

Réponse :

Bonjour Stéphanie. C'est un travail à deux. Très souvent nous avons peur de notre propre violence. Nous avons peur de faire mal à l'autre… Et la peur nous empêche de réagir. De la même façon, nous sommes tétanisés par le cancer. Les arts martiaux nous apprennent à maîtriser notre peur et à la faire sortir. À la différence du yoga qui ne propose qu'un travail sur soi, les arts martiaux permettent l'échange, la relation avec les autres. Or, l'origine de notre cancer est souvent relationnelle, de soi à soi, mais aussi de soi aux autres.

 


 

310113_79414009_p040508-15-15_H234947_L

Question :

 On me propose souvent de faire un cours d'essai à mon enfant ou à moi-même avant de faire  vraiment du karaté, est-ce que dans votre club, vous le proposez aussi ? (Marion - 35 ans)

 Réponse :

Tout d'abord il faut savoir que la Fédération Francaise de Karaté ne couvre pas une personne qui ferait un essai dans un club affilié à cette fédération (circulaire FFK du 14 octobre 2014) par la ligue Lorraine de Karaté.

Un certificat médical ne suffit pas et ne couvre pas une personne qui vient faire un essai en cas d'accident corporel.

 Très franchement, faire un essai dans un cours de karaté vous aménerai à vous faire un aperçu de ce que vous ferez dans un cours mais pas sur toute une année. Pour être un Karatéka averti, il faut déjà au moins 5 années minimum de travail. C'est dire que dans l'enseignement que l'on va vous donner il y a des tas de techniques que le professeur vous fera travailler. Mais lors d'un cours d'essai, il n'y a qu'une initiation au plus pressé. Donc pas efficace si vous voulez vraiment être une guerrière, et quelques fois les professeurs usent de leur savoir pour vous démontrer ce qu'est le karaté et non ce que vous allez devenir dans 1 mois (rire). Tout au plus une démonstration peut vous suffir !

 Lorsqu'un club vous propose de faire un cours gratuit, c'est simplement inutile dans la mesure ou  c'est un cours qui ne vous fera découvrir que l'essentiel du Karaté à court terme et donc juste un aperçu, mais ca ne voudra pas dire que vous resterez toute l'année dans le club car les mouvements sont répétitifs et très technique dans le temps.

Au prix de notre cotisation, 110,00 € par an (licence incluse), ca vaut vraiment le coup de faire du karaté toute l'année et ainsi de voir votre évolution, ce qui correspondra fortement à vos attentes et vos ambitions.

Pensez que certains clubs font de leur essai une publicité et une manière pour attirer le monde vers eux mais qui n'est pas nécessairement bon dans la mesure où le Karaté est un art, une discipline très technique. (ne pas faire rêver les gens)

 Il faut savoir aussi que lors d'un cours gratuit, vous n'êtes pas couvert en cas  d'accident et qu'il est impératif de vous présenter avec un certificat médical d'aptitude et une attestation d'assurance vous couvrant en cas d'accident,surtout pour les enfants qu'il faut surveiller en permanence. Si ce club ne vous le demande pas, c'est qu'il n'est pas sérieux !

Ce qui est à rappeler qu'on ne fait pas n'importe quoi, notre club est dans ce sens, un club sérieux doté de professeurs diplômés avec plus de 20 ans d'expérience.

 

*****

 

Nous vous informons que 2 DVD bunkais et katas de base sont à votre disposition dans le club 
 
DVD Bunkais et Katas de Didier LUPO 
DVD Katas souvenirs de votre professeur 
 
Commandes et renseignements auprès de votre club.
 

 

DSC02913

DVD Bunkais- katas très utiles pour les élèves de notre club

Pour visualiser les extraits, voir dans "catégorie" à gauche.

 

 

 

Posté par karateclubdetoul à 11:45 - Permalien [#]


25 janvier 2008

portrait funakoshi "nouveau"

nouveau_36

Funakoshi

" Personne ne détient la sagesse. C'est la pratique de notre art qui peut faire de nous des hommes accomplis. Nous ne devons songer qu'à partager et transmettre notre expérience des Arts Martiaux ".

                                                              Funakoshi Gichin

Posté par karateclubdetoul à 09:39 - Permalien [#]

27 janvier 2008

Présentation du Club et Vidéo club

PHILIPPE  Une école traditionnelle de Karaté-Do

  L'école de Karaté fondée en 1988 par Philippe JOUVENEL - 3ème DAN-FEAMT de karaté et kobudo - Le club reste sérieux et doté de techniciens katas et techniques de combat adaptés à toutes et à tous. Vous pourrez découvrir toutes les facettes du karaté moderne et ancien avec la mentalité "BUDO" au plus profond des Maîtres qui nous ont légués leur art de vivre. Nous vous invitons à prendre contact avec son professeur et ensemble de partager d'agréables sensations sportives et éducatives mais aussi amicales.

 

 Senseï Philippe a commencé le karaté en 1975 à l'âge de 16 ans. Il pratiquait au SHO BU KAI, place des vosges à Nancy avec Maître FRIDERICH et ses adjoints. Il a dû quitter ses entraînements pour SARREBOURG (57) en continuant le Karaté au 1ier régiment d'infanterie où il se perfectionne tous les jours avec ses collègues de sports de combat. En 1978, il reprends ses activités sportives au sein d'une grande école d'arts martiaux et se forme jsuqu'à la ceinture noire 1ier dan, puis rencontre Patrick TAMBURINI afin de se perfectionner, il rencontre également Maître KAMOHARA à Vesoul avec ses amis lors des stages organisés par ces derniers. Il participe également à tous les stages de Mickael MILON triple champion du monde Katas. En 1988, il crée sa première école de Karaté appelé SHOTOKAN Club à FOUG (54) et en 1989 à TOUL (54) aujourd'hui rebaptisé KARATE CLUB DE TOUL. En 1991, il passe sa 2ème Dan à la FFST avec José HERNANDEZ (aujourd'hui membre de la commission des grades de Karaté Contact avec Dominique VALERA). En 2003 il obtient sa ceinture noire 3ème Dan-FEAMT.

Ajourd'hui, Philippe a décidé de rendre service au Karaté en enseignant les jeunes et moins jeunes adeptes d'Arts Martiaux, sans compter les nombreuses ceintures noires qu'il a formé et dont certains sont aujourd'hui éducateurs sportifs, il a formé aussi de nombreux compétiteurs(trices) aux différents championnat de Karaté dont certain(es) ont été sélectionné pour le championnat de France. Mais sa principale occupation et d'enseigner le Karaté et le Kobudo dans l'esprit Martial et les Valeurs qui tentent à disparaitre de notre société.

 

Le club est affilié à la Fédération Française de Karaté et à la Fédération Européenne des Arts Martiaux                                          

 

VIDEOFILM sur l'école traditionnelle du Karaté Club de TOUL

 

 

 

 

 

 

 

 

Démonstration du KC TOUL au forum du Japon (TOUL 54)

 

 

 

 

 Démonstration de Nunchaku du KobuDo par Philippe JOUVENEL

au forum du Japon (TOUL 54)

 

 

 

 

Les 5 effets bénéfiques de la pratique du karaté

1.  Amélioration de la santé cardio-vasculaire:  Un des bénéfices les plus importants des arts martiaux est une amélioration de votre santé cardiovasculaire.  Votre système cardio-vasculaire est composé de votre cœur, des poumons, ainsi que les veines et les artères qui transportent le sang.  Un système cardio-vasculaire faible peut conduire à l'essoufflement, la faiblesse, la fatigue, et dans les cas graves peut même causer une crise cardiaque.  La recherche a montré que la seule véritable façon d'améliorer l'état du système cardio-vasculaire est de participer à des activités qui mettent l'accent sur le cœur. Pour de meilleurs résultats, essayez d'obtenir au moins 60 minutes 3 fois par semaine de pratique.

2.  Perte de poids: La perte de poids est un autre grand avantage associé avec les arts martiaux.  Un kilo de graisse est égal à environ 7700 calories.  Par conséquent, pour perdre un kilo de graisse en une semaine, vous devez éliminer 1100 calories de votre alimentation chaque jour.  En participant à une heure d’intensité modérée de karaté, vous pouvez certainement brûler 500 calories.  Vous serez bien sur la bonne voie de la perte de poids. Faites attention à votre alimentation; 75 % de la perte de poids provient de l’alimentation et 25 % de l’exercice.

3.  Augmentation du tonus musculaire: En participant dans les arts martiaux, vous pouvez améliorer considérablement la quantité de masse musculaire que vous avez dans votre corps. L'augmentation de votre masse musculaire, plus vos besoins métaboliques seront élevés, et par la suite plus de calories que vous brûlez chaque jour, contribuant ainsi à prévenir l'obésité et même conduire à la perte de poids potentielle.  Des niveaux élevés de la masse musculaire conduisent également à une agilité accrue car le karaté sollicite beaucoup tous les muscles posturaux, ce qui vous permettra d’éviter des chutes qui peuvent mener à des fractures si vous êtes âgé.

4.  Réflexes améliorés: Pour devenir un bon karatéka, vous devez avoir des réflexes rapides.  La recherche a démontré qu' en participant à un art martial, vous améliorez non seulement vos réflexes durant la pratique de l’activité, mais en fait l'amélioration du temps de réaction durant toutes les activités de votre vie.  Ceci est très important dans un certain nombre d'activités quotidiennes, telles que la conduite automobile et même la cuisine.

5.  Amélioration de l'humeur : Les chercheurs ont constaté que la participation à un programme d'exercice régulier est l'une des meilleures façons d'améliorer votre humeur, votre santé mentale.  Pratiquer le karaté  n'est pas seulement un bon moyen de soulager le stress et la frustration, mais peut réellement aider à vous rendre plus heureux.  Vous allez non seulement ressentir les effets au cours de l'activité, mais aussi durant le reste de la journée.  Les endorphines libérées par l'activité physique seront secrété dans votre corps pour au moins heures après l'exercice. En faisant de l'exercice physique, la fabrication d'endorphines peut être augmentée jusqu'à cinq fois la quantité normale. C'est pourquoi on recommande souvent aux personnes un peu déprimées, aux anciens fumeurs, anciens buveurs et a fortiori aux personnes opioïdo-dépendantes en cours de sevrage de reprendre progressivement une activité physique régulière d'au moins 30 minutes par jour à un rythme soutenu car celle-ci augmente naturellement la production d'endorphines. Cette morphine produite par l'organisme possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. Une fois sécrétée, elle se disperse dans le système nerveux central, les tissus de l'organisme et le sang et produit des effets bénéfiques contre angoisse, anxiété et dépression. L'endorphine est l'hormone du bonheur pour ceux qui font de l'exercice.

Résumé

Le karaté peut être très bénéfique pour la santé si sa pratique est adaptée. 

De manière générale, le karaté va faire appel à la coordination et l’équilibre. Selon l’âge, la pratique du karaté va apporter des bienfaits spécifiques.

Chez l’enfant, il permet le travail de la latéralisation et de la précision des gestes. Le travail à deux ou en groupe lors des entraînements permet de développer les relations sociales.

Chez l’adolescent et le jeune adulte, le karaté peut avoir des vertus éducatives : il permet de canaliser la volonté et l’énergie, tout en apprenant à perdre, à gagner et surtout à respecter les règles du jeu.

Vers 30 à 40 ans, il permet un entretien physique. Enfin, lorsqu’on avance en âge, la pratique des katas (forme gymnique du karaté) est quasiment un traitement du vieillissement neurologique et musculaire. Chez les personnes âgées, la pratique du karaté gymnique entretient l’équilibre et la masse musculaire : c’est un moyen de prévention des chutes et par la même des fractures, notamment celle du col du fémur. 

 

                

Posté par karateclubdetoul à 10:55 - - Permalien [#]

adresse du club

Adresse postale                                 Goju         

KARATE CLUB de TOUL

( ex. SHOTOKAN CLUB )

Résidence Lamartine C/25

Rue Pont Bernon

54200 TOUL

Port.: 06.71.41.04.27

Adresse du dojo                                      ryu

SALLE LAFONTAINE

Rue du Cardinal Tisserand

54200  TOUL ( croix de Metz )

Face école la sapinière

 

Posté par karateclubdetoul à 16:41 - Permalien [#]

28 janvier 2008

Tarifs - Horaires des cours et Règlement intérieur

karate_3

Horaires de cours habituels :

samedi de 16h00 à 16h45         : cours débutants ( Initiation de base)

samedi de 16h45 à 18h45         : cours commun ( Katas et Combats )

samedi de 19h00 à 20h00         : cours de pertectionnement

Horaires de cours spécifiques :

Mercredi de 21h00 à 22h00       : Karaté Contact et full contact + préparation aux examens + compétitions (groupe d'élite) à partir de 12 ans.

jeudi de 17h00 à 19h00             : Préparation aux examens passage de grade et compétitions

                                                  (groupe d'élite) à partir de 12 ans.

Vendredi de 20h45 à 22h30      : Karaté Contact et full contact + préparation aux examens + compétitions (groupe d'élite) à partir de 12 ans.

samedi de 14h00 à 16h00         : Préparation aux examens passage de grade et compétitions

                                                  (groupe d'élite) à partir de 12 ans.

 

                                                                                                           Cotisations

112,00 € / AN ( licence comprise )

Facilité de paiement soumis à conditions

 

   COURS OUVERTS à TOUTES et à TOUS

Une séance d’essai est possible sur présentation OBLIGATOIRE d’un certificat médical de « non contre-indication à la pratique du Karaté en club et en compétition. »

 

Les compétitions ne sont pas obligatoire (club traditionnel)

karate03

Règlement intérieur du club 

Cliquer_ICI

 

Posté par karateclubdetoul à 12:41 - - Permalien [#]


passage de grade club

stagek_1

Commission des passages de grade du KC TOUL 

- Jean.François FIVET

- Mélanie JOUVENEL

- Lucie BESOIN

- Philippe JOUVENEL (Directeur Technique du club)

***

Passage de grade de la ceinture blanche à la noire

Lorsque l'on débute la pratique du Karaté, la première ceinture portée est de couleur blanche ( avec un filet rouge à son milieu ).

  Durant cette période, on apprends les toutes premières bases, les positions et les déplacements, les blocages, coups et techniques de bras et de jambes.

  Au fur et à mesure de la progression, des katas sont abordés pour évaluer son niveau et lors du passage de grade amenant à un niveau supérieur.

  C'est un repère pour le professeur mais aussi pour l'élève qui va vers une progression de ses techniques.

  Bien qu'il existe plusieurs couleurs de ceintures, un karatéka travaille jusqu'à l'obtention de sa ceinture noire. Il doit franchir au moins son 6 ème kyu avant d'atteindre son niveau de la ceinture jaune. cette règle peut pêtre dérogée si le professeur estime que l'élève peut aller directement de la ceinture blanche 9ème kyu à la ceinture jaune 5ème kyu. De toute façon, l'élève débute le karaté avec la ceinture blanche 9ème kyu. 

  Le karaté se travaille par étape, les ceintures restent le symbole de ses étapes à franchir.

 

  Les postulants aux DAN , ayant dans leur programme d'examen et selon le DAN présenté à démontrer leurs connaissances dans les domaines suivants :

• Histoire de leur discipline, de sa création à nos jours

• Connaissance des principes et techniques dans sa pratique traditionnelle.

• Les conceptions, objectifs et composantes diverses de l'art martial

• Les différents états possibles de développement philosophique et spirituel d'un pratiquant d'art martiaux, les aspirations qui y président et les attentes qui en résultent.

• La connaissance étymologique et historique des noms des différents kata, et exercices traditionnels.

• Histoire socioculturelle du Japon ancestral.

 

GRADES


Le Japonais KENJI TOKITSU grand Spécialiste d'Arts Martiaux et docteur es sciences humaines et civilisation orientale nous en donne la signification et le sens culturel :
Et tout d'abord que signifie ce mot japonais. DAN ?

"Je pense qu'il est nécessaire de saisir clairement le sens culturel de ce terme, car il ne suffit pas d'utiliser les termes, en particulier celui de DAN d'une façon approximative et insuffisante.

Je pense qu'en parallèle avec la pratique du BUDO (ensemble de la pratique des arts martiaux ) il est temps de préciser la signification du terme « DAN » comme de l'ensemble des termes repris du Japonais.

Il convient de mettre en évidence que le terme « DAN » n'a pour origine ni le sport, ni les arts martiaux, mais des activités culturelles se développant tout au long d'une vie.

De plus, le terme « DAN » est un mot de la langue de tous les jours au Japon.

Originellement ce système de grades s'inscrivait dans l'approfondissement d'un art qui se confondait avec la vie d'une personne.

Il constituait en quelque sorte un repère dans l'itinéraire de la vie. Il n'y a donc pas d'affinité entre la notion de DAN et le sport de combat, puisque ce dernier renvoie à une pratique centrée dans le temps forcément bref de la performance.

L'utilisation de ce terme pour désigner des grades est plus ancienne dans différentes activités culturelles.

Au Japon, le terme DAN est appliqué à la voie de la calligraphie, au jeu d'échecs et aussi à l'art des bouliers, base classique des mathématiques. Il convient de comprendre que les arts martiaux ne sont qu'un des domaines où ce terme est utilisé pour désigner les grades.

Le Spécialiste précisant : Avec l'expansion mondiale de la pratique des arts martiaux, ce terme DAN est devenu aujourd'hui quasi international." Mais il appartient entièrement au Japonais !

Posté par karateclubdetoul à 18:21 - - Permalien [#]

29 janvier 2008

TECHNIQUES de KARATE

spo_combat_080

spo_combat_060

spo_combat_065

spo_combat_095

Vous pouvez visualiser et imprimer les techniques de base 
sur Adobe en format PDF
 
 
 
 
                              Cliquer ci-dessous
                                            
LES POSITIONS et LES DEPLACEMENTS 
LES BLOCAGES DE BASE (Uké)
LES COUPS DE POING (Tsuki)
LES COUPS DE PIEDS (Geri)
                                          

********** 

 

Jojo, à l'entraînement !

 

Karate_vs-chimp[1]

 

 

 

Posté par karateclubdetoul à 15:02 - - Permalien [#]

31 janvier 2008

Réglement examen dan et Compétitions

 

 

blackbelt_martialarts_swaygif

extrait du règlement de passage de grade Ceinture Noire et du parcour des compétitions officielles

http://www.ffkama.fr/_pdf/home/ReglementCSDGE.pdf

http://www.infokarate.com/

Systeme_de_qualification_des_Championnats_CK

Systeme_de_qualification_des_Coupes_CK

 

 

 

 

 

 

LISTE DES KATAS OFFICIEL ( 1ier dan )

Eian Shodan - Eian Nidan - Eian Sandan - Eian Yodan - Eian Godan - Tekki shodan

Voir planches de katas à télécharger dans album photoani

 

 

karate2

Posté par karateclubdetoul à 10:19 - - Permalien [#]

02 février 2008

karatéka citoyen

Le Karatéka citoyen

Notre club s'investit également dans des actions spécifiques tel que par-exemple "le karatéka citoyen".

Sur 2 jours, quelques participants sont venus du centre de loisirs de Toul pour découvrir différents ateliers proposé par notre club tel que : Droits et devoirs - Environnement - hygiène et sécurité dans le milieu sportif, mais aussi une initiation en Karaté avec Philippe JOUVENEL ceinture noire 3ème Dan et quelques de ses élèves.

A l'issue de ces 2 jours de challenge, tous les participants se sont vus récompensés par un diplôme et un sac offert par les collectivités territoriales. 

Les partenariats de ce challenge étaient : la ville de toul - la SNCF - la Fédération Française de Karaté - le conseil général 54 - le Conseil régional.

                                   KARATEKA CITOYEN 26-10-2011 et 27-10-2011 (1)

KARATEKA CITOYEN 26-10-2011 et 27-10-2011 (2)

Posté par karateclubdetoul à 11:09 - - Permalien [#]

04 février 2008

Plan

Pour nous trouver, cliquez sur le plan ci-dessous et agrandissez-le

plan_de_toul

http://www.maporama.com

Posté par karateclubdetoul à 03:12 - - Permalien [#]

18 juin 2008

Résultats des passages de grade

 

Résultat des passages de grade

 

du

 

Samedi 01 juillet 2017

 

________

 

Ceinture Jaune

 

Ceinture Orange

Tania CHARRIER

Ceinture Verte 

Octave DABURON

Clément REY

Rida ESSAHIL 

Ceinture Bleue 

 Freddy MICHEL

Ceinture Marron 

 

Ceinture Noire 1ier DAN

 

Ceintures intermédiaires (bi-couleurs)

Blanche/Jaune 

Adnane ESSAHIL

Jaune/Orange

Orange/Verte  

Verte/Bleue 

Bleue/Marron

 

  

Nota: Le passeport sportif de la Fédération Française de Karaté est l'unique document valide pour que votre grade reste officiel. Merci de le pésenter à votre professeur.

 

Félicitations à toutes et à tous,

 

La Présidente

 

 

 

Posté par karateclubdetoul à 11:04 - - Permalien [#]

19 novembre 2008

Comment travailler les Katas

 

Je vous invite à prendre le temps de lire ce qui suit, même si je peux vous paraître un peu « long », Ces quelques lignes vous permettront sans doute d’avancer au mieux dans votre méthode d’entraînement du kata.

Pour y parvenir, il est nécessaire de pratiquer assidûment pour maîtriser au mieux les différents éléments que je viens de décrire dans l’article précédent.

Chaque maître a sa façon de travailler, d’enseigner. En tant que pratiquant, à vous aussi de trouver votre façon personnelle qui vous permettra de mieux vous imprégner de chaque kata.

Que vous pratiquiez seul ou bien en groupe au dojo, mon premier conseil sera de ne jamais vous contenter d’exécuter un kata une seule fois. La perfection se trouve dans la répétition. Prenez donc l’habitude de répéter le même kata plusieurs fois.

D’abord sur place, en yoi dachi, apprenez à vous déplacer à gauche, à droite, en arrière, ect .. afin de mieux connaître vos déplacements et le plan du kata. 

Ensuite, vous pouvez passer à l’exécution totale avec déplacements. Prenez garde de ne pas vous entraîner « à la légère » en vous disant que vous gardez le meilleur de vous-même pour la fin. C’est une erreur car chaque exécution doit contenir l’essence du combat. Astreignez-vous, au contraire, à donner le maximum à chaque répétition, à en faire une occasion unique. Ce travail, même fort peut se faire sous différentes formes et par étapes. Le débutant sent son esprit combatif se forger au cours de multiples répétitions. Il affirme peu à peu sa sensation de livrer un combat. Il exprime de mieux en mieux ce qu’il est en train de faire. Si vous êtes plus expert, vous retrouvez cette sensation, ce que vous recherchez dans le combat au travers du kata, avec à chaque fois un sentiment plus profond, plus fort.

Lorsque vous exécutez plusieurs fois de suite le même kata, commencez par une exécution lente. Le corps doit être contracté mais aucun signe de force ne doit être visible de l’extérieur. Vous travaillez la sensation de la puissance interne, la perfection des attitudes, des postures, vos positions, vous travaillez l’équilibre. Le rythme est monotone, vous détachez chaque mouvement du suivant mais vous conservez la fluidité. Ce travail est très important car il vous permet à chaque fois de mettre une touche de perfection supplémentaire. Et vous constaterez qu’à chaque entraînement, vous trouverez toujours un petit plus à améliorer.

Ensuite, vous exécutez le même kata lentement, vous travaillez toujours les principes, mais vous marquez la puissance à l’impact par une contraction brève et maximale. On commence à prendre conscience de chaque instant où le kime doit être porté. Il faut donc prendre le temps de bien connaître chaque technique effective du kata. Afin de ne pas mettre du kime là où il n’y a pas de technique. C’est aussi là une raison importante de bien connaître combien de technique comprend chaque kata. Ne pas confondre le travail de décomposition d’une technique avec celui d’exécution.

L’étape suivante consiste à exécuter chaque mouvement en puissance et à grande vitesse, mais vous ne marquez pas de pause entre les différentes séquences. Travaillez l’équilibre, la vitesse de déplacement, la contraction ou l’expansion des hanches, la respiration, Accordez une grande précision dans vos changements de direction, la façon dont vous vous positionner, le démarrage de chaque déplacement.

Dans un dernier temps, vous associez tous les éléments, vous exécutez le kata en puissance et à grande vitesse en donnant le rythme.  Là vous êtes dans le combat avec tout ce que cela implique. De chaque mouvement dépend votre vie !

Il est important pour que ce travail soit effectif et fructueux, de ne pas se décontracter entre chaque kata, sous peine de perdre le bénéfice du travail de concentration.

Il est, je pense, inutile de préciser combien votre entraînement associe parfaitement le travail technique à celui de la rigueur et de la discipline personnelle.

Voilà, j’espère que cette méthode d’entraînement pourra vous apporter un plus dans votre parcours martial.

Il y a aussi d’autres façons de travailler un kata. Le décortiquer technique par technique, l’exécuter partiellement en différentes phases, etc. Tout est complémentaire. Il n’y a pas « une » façon unique de s’entraîner.

Mais je pense qu’en suivant ces quelques conseils, chacun peut trouver la voie de la perfection, ou du moins s’y approcher peu à peu, en gardant à l’esprit que seul un entraînement régulier portera ses fruits.

Dernière chose, On ne peut pas tricher en Kata, en combat oui.

Au travail !

 

 

 

 

 

Posté par karateclubdetoul à 16:24 - - Permalien [#]

Championnat de France (johanna-KCTOUL)

Johanna ( KC TOUL ) Championnat de France 

 

 

 

Posté par karateclubdetoul à 17:08 - - Permalien [#]

Championnats du monde Karaté 2008 : Présentation

Championnats du monde Karaté 2008 : Présentation
Vidéo envoyée par a455bcd9

Présentation du 19ème championnat du monde de karaté qui aura lieu du 13 au 16 novembre à Tokyo. 第19回世界空手道選手権大会。 El 19º Campeonato Mundial de Karate en Tokyo. The 19th World Karate Championships in Tokyo.

Posté par karateclubdetoul à 17:09 - - Permalien [#]

10 avril 2010

Extraits DVD

                            DVD SOUVENIR DE VOTRE PROFESSEUR

DVD_philippe

 

DvD des katas de base enseigné par

Philippe JOUVENEL - KC TOUL

Commande à adresser au club

 

Extrait du DVD souvenirs de votre professeur

**********************************************************************

DVD BUNKAIS - KATAS par Didier LUPO

 CD_D

DVD avec les tous les bunkais de la ceinture Jaune à Noire 2ème Dan

- Différentes figures

- Au ralenti

- Avec situation dans la rue (self défense)

A commander dans votre club

 

Extrait du DVD bunkais par Didier LUPO

Karaté Fichting 
 

Posté par karateclubdetoul à 08:20 - - Permalien [#]

22 novembre 2010

Télécharger la feuille d'inscription

 

 

Télécharger votre feuille d'inscription

 

 ICI

 

Posté par karateclubdetoul à 14:59 - - Permalien [#]

23 juin 2013

Revue de presse

livre_092

photo 5         

Er

 

photo2

photo1

 

photo journal

charly er

RIDA

photo3

photo4

Posté par karateclubdetoul à 08:33 - - Permalien [#]

08 mars 2015

Vidéo des Katas de Base et Supérieurs

 

  

Tous les Heians - tekki Shodan - Bassai Dai - Kanku Dai et Jiion

Par Senseï philippe

 

Posté par karateclubdetoul à 12:08 - - Permalien [#]

Les bunkais des 5 Heians

 

Les Bunkais présenté par Didier LUPO

 

 

Posté par karateclubdetoul à 12:17 - - Permalien [#]

20 mars 2015

Katas détaillés E.DELANNOY 5ème Dan

                   Katas détaillés par Eric DELANNOY - 5ème dan de Karaté Shotokan 

 

 

Posté par karateclubdetoul à 18:45 - - Permalien [#]